• Miss Calli

Une amie à Green Gables

Mis à jour : 23 nov. 2020




Accueillez dans votre bibliothèque l'une des plus célèbres héroïnes canadiennes: Anne, orpheline débarquant à onze ans sur l'Île du Prince Édouard pour être adoptée par un couple de fermiers (frère et sœur) qui avait demandé un garçon…

Maintes fois traduit depuis sa première parution en 1908 et pourtant bien difficile à trouver en France, on ne remerciera jamais assez Monsieur Toussaint Louverture de nous permettre de rencontrer enfin Anne dans la traduction et l'écrin qu’elle mérite. Pour elle, on aimerait sortir les grands mots, parce qu'elle les aime tant et qu'on aime tant qu'elle les utilise ! Notre orgueil de libraire voudrait faire honneur à ses descriptions sublimes et à ce ton si juste avec lequel Lucy Maud Montgomery parvient à écrire les émotions jusqu'à nous toucher au cœur. Mais c’est trop dur ... c'est sans voix qu'on sort de sa lecture, avec une seule envie : y revenir et réentendre encore les bavardages d'Anne qui renferment toute la poésie du monde.

S’il nous arrive de rire un peu de sa naïveté parfois, c’est pour, l’heure d’après, se surprendre à observer longuement une feuille qui tombe, des battements d’aile dans le ciel, le vent dans les branchages, tout en se rendant compte dans un sourire que, sans Anne, sans elle, on serait passé à côté. L'histoire d'Anne renferme aussi de nombreux combats : ceux des pauvres, ceux des enfants, ceux des marginaux, ceux des femmes... Si vous avez du mal à trouver l’espoir ces derniers temps voici le meilleur remède : Anne de Green Gables.


Anne de Green Gables, de Lucy Maud Montgomery, éd. Monsieur Toussaint Louverture (collection Monsieur Toussaint Laventure).

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout